site peplums
 
logo peplums

Rome
[TV : HBO - BBC]
(Michael Apted, Allen Coulter, Julian Farino, etc. -
EU-GB, 2005)

(page 16/18)

 

Pages précédentes :

Rome, unique objet de mon assentiment...

INTRODUCTION

I. PAVÉS MOUILLÉS, RUELLES INTERLOPES...

II. QUELQUES THÈMES À LA LOUPE

III. NAISSANCE D'UN EMPIRE

IV. LE TRIOMPHE

V. LA LÉGION

VI. UN PEU D'EXOTISME : L'ÉGYPTE GRECQUE

Ô ROME ET CÆTERA... LES PERSONNAGES

DEUX DE LA XIIIe LÉGION : LUCIUS VORENUS - TITUS PULLO

AUTRES PERSONNAGES DE FICTION

LES PROTAGONISTES HISTORIQUES

APPENDICES : CLODIA & CLODIUS

Fiche technique et synopsis

Résumés de la première saison

BIBLIOGRAPHIE

BIBLIOGRAPHIE HISTORIQUE

BIBLIOGRAPHIE ROMANESQUE

Colleen McCULLOUGH

Sur cette page :

Steven SAYLOR

1. Du sang sur Rome
2. L'étreinte de Némésis
3. L'énigme de Catilina
4. Un Egyptien dans la ville
5. Meurtre sur la voie Appia
6. Rubicon
7. Le Rocher du Sacrifice
8. La dernière prophétie
9. Le jugement de César
Inédits en français

John MADDOX ROBERTS

1. Echec au sénat
2. La république en péril
3. Sacrilège à Rome
4. Le Temple des Muses
Edition originale

Patrick WEBER

1. Des ombres sur Alexandrie
2. Les dîners de Cléopâtre

Pages suivantes :

AUTRES POLARS-PEPLUMS

A. LES PRÉCURSEURS

B. LA BIBLE

C. L'ÉGYPTE

D. LA GRÈCE

E. L'EMPIRE ROMAIN

 

Forum consacré à la série Rome

STEVEN SAYLOR

Steven Saylor est né au Texas en 1956. Diplômé d'Histoire de l'université du Texas, il devient rédacteur en chef du Sentinel de San Francisco, puis agent littéraire, avant de se lancer dans l'écriture. Sa parfaite connaissance de l'Antiquité lui a permis de créer, en 1991, cette série originale des Mystères de Rome («Roma sub Rosa»). Il est régulièrement invité par la chaîne de télévision américaine History Channel à intervenir comme expert sur la politique et la vie de l'ancienne Rome.
Steven Saylor partage son temps entre Berkeley en Californie et Austin au Texas.
Entamée sous la dictature de Sylla avec
Du sang sur Rome la carrière de notre détective romain démarre sous l'égide de Cicéron, alors jeune avocat, lequel a accepté de défendre un parricide.

sang sur rome - steven saylor
 

1. Du sang sur Rome (Roman Blood, 1991), Ramsay, 1997 - rééd. Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», n 2996, 10/1998 (trad. am. Juliette Hoffenberg & André Dommergues)

En -80 à Rome, sous la dictature de Sylla, Cicéron plaide dans une affaire de parricide (d'après le Pro Roscio Amerino de Cicéron).
«M. Gordien est enquêteur privé. Comme il est digne des grands archétypes du genre, il boit plus que de raison, ne sait pas résister au sexe faible et se fait souvent rosser, car il a une fâcheuse tendance à fouiller là où il ne faut pas... Aussi ira-t-il jusqu'au bout dans la sombre affaire de parricide qu'un jeune avocat lui demande de résoudre pour innocenter son client. Avec des pouvoirs de déduction à faire pâlir d'envie le futur Sherlock Holmes. Tout cela ferait peut-être un roman policier banal si Gordien ne vivait à Rome, en l'an 80 av. n.E., sous la dictature de Sylla. Et si l'avocat ne s'appelait Cicéron... Personne ne connaît mieux les dessous de la ville impériale que notre héros, des riches villas du Palatin aux quartiers mal famés de Subure, où l'on peut recruter des hommes de main pour une poignée de sesterces. Il lui faudra toute sa débrouillardise et son courage pour résoudre l'énigme. Avec un incroyable dénouement...» (Pleine Vie)

etreinte de nemesis - steven saylor
 

2. L'étreinte de Némésis (Arms of Nemesis, 1992), Ramsay, 1997 - rééd. Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», n 3064, 04/1999 (trad. am. Arnaud d'Apremont)

En -73/71, au temps de la révolte de Spartacus.
Un maître a été sauvagement assassiné. Deux de ses esclaves sont en fuite. Sont-ils allés rejoindre Spartacus, qui vient de soulever les esclaves ? Simple ! Trop simple selon Gordien, le privé teigneux qui hante la Rome antique, depuis ses bas-fonds jusqu'aux villas patriciennes des hauteurs de la cité impériale (sic). Pour résoudre l'affaire, il lui faudra toute son astuce et l'aide de son fils adoptif, Eco. Au rythme haletant de son enquête, nous visitons les villas, assistons à des banquets et aux jeux du cirque, consultons la Sibylle de Cumes. Pour faire triompher Thémis, Gordien ira jusqu'à s'approcher d'une porte de l'Hadès, le monde des Morts. C'est à ce prix qu'il deviendra le bras de Némésis, la déesse du Châtiment.

enigme de catilina - steven saylor
 

3. L'énigme de Catilina (Catilina's Riddle, 1993), Ramsay, 1997 - rééd. Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», n 3099, 09/1999 (trad. am. Denis-Armand Canal)

En -63, la conjuration du controversé Catilina (d'après les Catilinaires de Cicéron).
A la demande de Cicéron devenu consul, Gordien est chargé de surveiller Catilina, sénateur corrompu, populiste et démagogue, soupçonné de comploter contre la République, de tramer des assassinats et de rêver de dictature. Plongé dans un monde glauque, Gordien tombe sous le charme de Catilina. Et les meurtres se succèdent.
Comme dans chaque enquête de Gordien, la reconstitution historique est pleine d'enseignements - rites funéraires, gastronomie, mœurs sexuelles - qui pimentent avec astuce le récit.

venus throw - steven saylor steven saylor
 

4. Un Egyptien dans la ville (The Venus Throw, 1993), Ramsay, 1998 - rééd. Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», n 3143, 01/2000 (trad. am. Arnaud d'Apremont)

En -56, Dion d'Alexandrie, en ambassade à Rome (autour du poète Catulle, Clodia et M. Caelius).
Une glaciale soirée de janvier 56 avant notre ère. Un couple étrange se glisse dans les rues de Rome vers la demeure de Gordien. La «femme» n'est autre que Dion d'Alexandrie, philosophe, maître et membre estimé de l'Académie, envoyé à Rome à la tête d'une ambassade. Quant au «jeune homme», c'est un prêtre eunuque du temple de Cybèle. Si le philosophe est ainsi déguisé, c'est qu'il craint pour sa vie. Au cours des derniers jours, plusieurs membres de sa délégation ont été assassinés. Mais, avant que le coq ne chante, Dion aura cessé de vivre, et l'enquête commence alors pour Gordien.
(Inspiré par le Pro Caelio de Cicéron)

pro milone - steven saylor
 

5. Meurtre sur la voie Appia (A Murder on the Appian Way, 1996), Ramsay, 2001 - rééd. Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», n 3413, 05/2002 (trad. am. Arnaud d'Apremont)

L'affaire Milon, assassin de P. Clodius Pulcher, d'après le Pro Milone de Cicéron...
Janvier 52 av. n.E. Rome tremble, Rome gronde. Par bandes et partisans interposés, le populiste Publius Clodius et son ennemi juré, le patricien Titus Milon, se disputent le contrôle des élections populaires. Et lorsque Clodius se fait assassiner sur la voie Appia, la ville s'enflamme. Embuscade ? Attaque préméditée ? Au milieu de cette tourmente, un seul homme saura rester droit et intègre Gordien, que le général charge de l'enquête.
«Le Texan Steven Saylor est un champion du péplum thriller. Le détective Gordien est confronté à l'une des grandes affaires politico-criminelles de la période susdite [...]. Meurtre sur la voie Appia se lit surtout comme un passionnant gros polar.» (Le Progrès)

rubicon - steven saylor
 

6. Rubicon (Rubicon, 1999), Hachette, 11/2001 - Le Masque, mars 2002; rééd. Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», n 3547, 07/2003 (trad. am. André Dommergues)

En -49, une nouvelle guerre civile commence : rien ne va plus entre Pompée et César, qui marche sur Rome (d'après la Correspondance de Cicéron (Gordien enquête sur l'assassinat d'un agent et neveu de Pompée).
Alea jacta est. 49 av. n.E., César traverse le Rubicon et s'apprête à fondre sur Rome. La Guerre des Gaules s'achève, la Guerre civile peut commencer. Les Romains, gouvernés par son rival Pompée, tremblent pour l'avenir de leur cité. Patriciens et sénateurs fuient la ville pour échapper aux armées du proconsul, la laissant sans défense face aux bandits et pillards. Dans pareil chaos, un assassinat pourrait presque passer inaperçu. Sauf quand la victime est un des cousins de Pompée et que le corps est retrouvé dans le jardin du plus fin limier de Rome, Gordianus. Messager de Pompée, Numerius est mort dans le jardin de Gordien. Pompée intime à ce dernier d'éclaircir les circonstances de ce décès qui fait surgir à la face du monde un dossier contenant des informations secrètes sur le compte de Gordien, membre de l'élite romaine. L'enquêteur n'a d'autre choix que d'accepter cette difficile affaire et il lui faudra beaucoup d'adresse pour venir à bout de cette enquête.
Dans une république agonisante, à l'aube de la guerre civile d'où naîtra l'Empire, les alliances politiques brouillent les cartes : qui a tué le messager ? Un proche de César ? de Pompée ? Quel rôle joue Cicéron dans la machination qui menace son ami ?

7. Le Rocher du Sacrifice (Last Seen in Massilia, 2000), Masque-Hachette, 10/2002; rééd. Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», 03/2004 (trad. am. André Dommergues)

Suite du précédent : tandis que Jules César assiège Marseille (-49), Gordien tente de retrouver son fils impliqué dans une conspiration.
49 av. n.E. La guerre civile déchire l'empire romain, où s'affrontent les partisans de Pompée et ceux de César qui, après avoir franchi le Rubicon, assiège maintenant la fière cité marchande de Massilia - l'actuelle Marseille -, qui a pris le parti de Pompée. Ayant reçu à Rome une missive anonyme lui annonçant la disparition de son fils adoptif Meto, Gordianus le Limier accourt sur les lieux. Meto avait été chargé par César d'une mission d'espionnage chez l'ennemi. Mais une fois introduit clandestinement dans la ville, le voici confronté à un deuxième mystère : la jeune femme qui, sous ses yeux, tombe du haut du rocher du sacrifice et disparaît dans la mer s'est-elle suicidée ? Ou a-t-elle été poussée par l'homme en cape bleue qui la suivait ?
La double enquête de Gordianus, menée dans Massilia dévastée par la famine, les attaques terrestres et maritimes de César, et les intrigues politiques, met au jour un complot des plus retors.

8. La dernière prophétie (A Mist of Prophecies, 2002), Masque-Hachette, 2003; rééd. Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», 09/2005 (trad. am. André Dommergues)

En -48, tandis que César guerroie en Grèce, une mystérieuse prophétesse nommée Cassandre meurt empoisonnée à Rome. Quelle relation existe-il, entre celle-ci et l'imperator romain ? Elle est belle, prétend avoir oublié son passé, est considérée comme folle et entre dans des transes spectaculaires avant de proférer d'impressionnantes prophéties. On l'appelle Cassandre. Le jour où, sur le marché du Capitole, la jeune pythie expire dans les bras de Gordianus, en murmurant «elle m'a empoisonnée», le limier le plus célèbre de Rome décide d'enquêter. Sa curiosité redouble lorsque sept femmes parmi les plus riches, les plus éminentes et les plus puissantes de Rome, dissimulées derrière les rideaux de leur litière, arrivent à la nécropole avec leur suite pour assister à la crémation. Quel était donc le lien entre ces patriciennes et la mystérieuse inconnue ?

jugement de cesar - steven saylor
 

9. Le jugement de César (The Judgment of Caesar : A Novel of Ancient Rome, 2004), Le Masque (Jean-Claude Lattès), 2006 (trad. am. Georges Brasel)

48 av. n.E. Gordianus le limier accompagne sa femme Béthesda en Egypte, où elle espère guérir d'une mystérieuse maladie en se baignant dans le Nil. Devant le phare d'Alexandrie, Gordianus, enlevé par Pompée qui veut sa mort depuis La dernière prophétie, en réchappe grâce à Ptolémée, qui fait assassiner le rival de César. Mais ses ennuis ne sont pas terminés. Béthesda a disparu dans un temple consacré à Isis. Et Meto, son fils adoptif, est accusé d'avoir introduit du poison dans une amphore de vin destinée à César et Cléopâtre. Dans une atmosphère lourde d'intrigues de palais, à l'apogée de la rivalité entre Cléopâtre et Ptolémée, Gordianus mène une fois de plus l'enquête.

Inédits en français :
a. The House of the Vestals : The Investigations of Gordianus the Finder (1997).

Recueil de neuf nouvelles dont «A Will Is a Way», «The Lemures», «King Bee and Honey» et «The Alexandrian Cat», dans lesquelles on apprendra, entre autres, comment Gordien sauva la réputation des Vestales Fabia et Licina et en quelles circonstances il rencontra son épouse judéo-égyptienne Béthesda.

b. A Gladiator Dies Only Once : The Further Investigations of Gordianus the Finder.

Autre recueil de nouvelles relatives à Gordianus.

 
a gladiator - steven saylor a gladiator - steven saylor
 
house of the vestals - steven saylor house of the vestals - steven saylor

JOHN MADDOX ROBERTS

La série S.P.Q.R. retrace les enquêtes de Decius Cecilius Metellus,membre de la commission des 26, puis questeur.

John Maddox Roberts est né en 1947 dans l'Ohio. Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages de science-fiction, de fantasy et de policiers historiques, dont la série SPQR plusieurs fois en lice pour les Edgar Awards. John Maddox Roberts vit aujourd'hui au Nouveau-Mexique.

 
maddox roberts - spqr maddox roberts - spqr maddox roberts - spqr

1. Echec au sénat (The King's Gambit), Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», n 3782 (trad. am. Alexis Champon)

Rome, 70 av. n.E., premier consulat de Pompée et Crassus, qui viennent d'écraser Spartacus l'année précédente...
Membre d'une des plus puissantes familles plébéiennes de la ville, Decius Cecilius Metellus le Jeune a choisi, à son retour de la légion, de s'installer dans le quartier sordide de Subure pour y mener sa propre vie, loin de l'opulente domus familiale. Modeste enquêteur à la commission des Vingt-Six, il est sommé par ses supérieurs de conduire discrètement une délicate enquête sur une affaire de meurtre touchant à la sécurité de l'Etat. La victime, un homme d'affaires originaire d'Antioche, était liée à des personnages très influents de la cité... En compagnie de l'incorruptible et intrépide Decius, le premier roman de la série SPQR, nommé pour le prestigieux prix Edgar Award, nous entraîne dans les rues malfamées de la Rome républicaine pour une énigme antique menée de main de maître.

2. La république en péril (The Catiline Conspiracy), Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», n 3783 (trad. am. Alexis Champon)

En -63, la conspiration de Catilina.
La pax romana règne dans les provinces de la République, mais Rome est plus que jamais en proie aux complots politiques. Alors qu'une série de crimes touche de riches plébéiens romains, Decius Cecilius Metellus le Jeune, questeur au Trésor, découvre des armes cachées dans un des temples de la ville. Persuadé du lien entre ces armes et les crimes qui ensanglantent la ville, le jeune enquêteur se lance sur la piste de l'assassin. Il ne sait pas encore qu'elle va le mener au cœur d'une conspiration sans précédent qui pourrait bien, si elle aboutissait, faire vaciller le fragile équilibre de l'Etat romain... Dans cette affaire impliquant les hommes les plus puissants du pays, le jeune enquêteur, aidé du glacial Cicéron, devra plus que jamais être sur ses gardes...

3. Sacrilège à Rome (The Sacrilege), Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», n 3809 (trad. am. Alexis Champon)

[en -62, le scandale des Mystères de la Bonne Déesse].
De retour des Gaules, Decius Cecilius Metellus comptait jouir sans entrave de son nouveau statut de sénateur. Mais la profanation d'un rite sacré par un patricien corrompu déchaîne rapidement la colère de ses pairs. Si les qualités de Decius l'imposent comme investigateur officiel, il devra compter sur l'aide précieuse de Julia, la nièce de César, car, bientôt, des meurtres d'une rare violence s'abattent sur la ville... Une plongée étonnante dans les arcanes de la République romaine, où festins de Lucullus et tentatives d'empoisonnement rythment le quotidien d'un détective peu ordinaire.

4. Le Temple des Muses (The Temple of the Muses), Ed. U.G.E., coll. 10/18 «Grands détectives», n 3967, 11/2006 (trad. am. Alexis Champon)

[En –60, à Alexandrie.
Quoique le dernier alinéa du roman en situe l'action “... en 692 de la ville de Rome, sous le consulat de Métellus Celer et de Lucius Afranius”, il faut se souvenir qu'à la fin du précédent opus - qui se déroulait en 691 et 692 de Rome - Métellus Celer offrait à Décius le poste de proquesteur en Gaule. Que ferait-il donc en Egypte, attaché d'ambassade, la même année ? Il y a ici un bug dans la chronologie : 692 de Rome, c'est bien 62 av. n.E. - mais Q. Caecilius Metellus Celer ne fut consul qu'en –60, et Julia fait souvent allusion au consul César, lequel le sera en 59, mais avait été normalement élu courant 60. Pour ce qui est du contexte historique, le roman nous plonge au coeur d'une conspiration égyptienne préludant à l'éviction de Ptolémée XII Aulète qui finalement sera chassé par ses sujets deux ans plus tard, en 58, se réfugiant alors à Rome, avant d'être - en 55 - rétabli sur son trône par le proconsul de Syrie Aulus Gabinius (avec le précieux concours d'un certain Marc Antoine, qui était alors préfet de sa cavalerie).]
Alors que Rome, minée par les querelles intestines, est tombée sous la coupe du triumvirat formé par César, Pompée et Crassus, le jeune Decius Cecilius Metellus, sénateur patricien, découvre les charmes d'Alexandrie, la capitale égyptienne, au cours d'une mission diplomatique. Entre banquets et visites des monuments, Decius ne tarde pourtant pas à s'ennuyer dans ce cadre idyllique, et lorsqu'un éminent mathématicien travaillant pour le roi Ptolémée est assassiné, il saute sur l'occasion pour mener l'enquête. Assisté de la belle Julia, la nièce de César chère à son cœur, il arpente les coulisses du palais royal à la poursuite de l'assassin. Dans cette ville où se côtoient tous les peuples du monde antique et où les dieux pullulent, quel est le rôle du sombre Ataxas, prophète vénéré et soi-disant faiseur de miracles ?

Soit, dans l'édition originale :
1. S.P.Q.R. (The King's Gambit) (1990) [titre allemand : «SPQR»];
2. The Catiline Conspiracy (1991) [titre allemand : «Die Catilina-Verschwörung»];
3. The Sacrilege (1992) [titre allemand : «Der Frevel des Clodius»];
4. The Temple of the Muses (1992) [titre allemand : «Der Musentempel»]; 5. Saturnalia (1994) [titre allemand : «Tödliche Saturnalien»];
6. Nobody loves a Centurion (1995) [titre allemand : «Tod eines Centurio»];
7. The Tribune's Curse (1996) [titre allemand : «Der Fluch des Volkstribuns»];
8. The River God's Vengeance (1997) [titre allemand : «Die Rache der Flussgötter»];
9. The Princess and the Pirates (2005) [titre allemand : «Die Schiffe der Kleopatra»].

Egalement :
A Point of Law (2000) [titre allemand : «Im Namen Caesars»];
Under Vesuvius (2001) [titre allemand : «Mord am Vesuv»];
The Seven Hills.

PATRICK WEBER

Né en 1966, Patrick Weber est Bruxellois. Passionné par l'Antiquité, il a suivi des études d'histoire de l'art et d'archéologie à l'ULB, avant de se tourner vers le journalisme. Collaborateur pendant plusieurs années de journaux français - Point de Vue, VSD, Cahiers de la BD - et belges - Le Soir, Le Vif-L'Express, Tintin Reporter -, il devient rédacteur en chef de Média Marketing en 1994, puis de Flair l'Hebdo en 1997, et enfin de Télé-Moustique en 1999. Il est également l'auteur de Le Guide de la Belgique royale, Elisabeth de Belgique l'autre Sissi et La Vierge de Bruges. Scénariste de BD, il a signé la série Les Fils de la Louve (1. «La Louve de Mars», 2005; 2. «La Louve de Feu», 2006; 3. «La Louve du Vatican», à paraître) dessinée par Pasarin, un polar-péplum fantastique alternant le monde contemporain et le monde antique (Le Lombard, coll. «Polyptyque»)
En Egypte sous Cléopâtre VII, les enquêtes du bibliothécaire Apollonios.

1. Des ombres sur Alexandrie, Lib. Champs-Elysées, Coll. «Labyrinthes», n 63, 1999

Régner seule, tenir la tête faute face à tous les souverains qui s'arrogeraient bien son trône, contre ses frères qui veulent l'écarter du pouvoir... Cléopâtre est une femme ambitieuse.
Et lorsqu'elle donne naissance au fils de César, la ville d'Alexandrie bruisse de mille rumeurs : la toute-puissante reine rêve-t-elle d'asseoir Rome à ses pieds ?
Cette idée ne plaît guère, ni aux Romains, fâchés que leur empereur se soit laissé séduire, ni aux Egyptiens, qui y voient la perte de leur souveraine...
Et nul ne s'étonne que, soudain, la mort frappe des proches de la jeune reine. Le grimaçant dieu Bès se serait-il incarné pour punir à sa manière les âmes décadentes du grand royaume d'Egypte ?

2. Les dîners de Cléopâtre, Lib. Champs-Elysées, Coll. «Labyrinthes», n 81, 2000

Cléopâtre à Rome, en -46.
En 46 av. n.E., Rome s'apprête à acclamer son nouveau maître, Caius Julius César, de retour triomphant de sa campagne d'Egypte.
Mais dans les couloirs de la Curie, les murmures continuent de sourdre : le dictateur n'est-il pas revenu en compagnie de Cléopâtre, traitée à l'égal d'une reine plus qu'en captive, et de sa suite.
Ayant conquis le cœur de César, la souveraine d'Egypte projetterait-elle de régner sur Rome ? Alors, à n'en pas douter il appartiendrait à certains fidèles de mettre un terme aux manigances de l'aventurière quitte à semer la mort autour d'elle...

Suite…